Projet Ensembliers solidaires

Objectifs du projet

former des accompagnants à devenir "ensembliers solidaires"

Former des personnes à accompagner socialement, techniquement et financièrement des familles très modestes dans leurs travaux de rénovation globale et performante de leur logement et cela de bout en bout. Ces personnes, véritables tiers de confiance pour les familles, seront ainsi formées à un nouveau métier celui « d’ensemblier solidaire » qui sera proposé au registre des métiers. L’ensemblier solidaire est le maillon manquant aujourd’hui pour massifier la rénovation globale et performante des logements des familles très modestes.


des objectifs multiples et complémentires

Le projet expérimental « Ensembliers solidaires » vise à créer les conditions d’un accompagnement des familles très modestes dans leur projet de rénovation globale et performante de leur habitat autour d’objectifs complémentaires :

1 - SENSIBILISER
les acteurs de terrain (bénévoles, travailleurs sociaux, artisans) à l’accompagnement social et technique et au repérage des familles très modestes

2 - FORMER
des « ensembliers solidaires » pour l’accompagnement de bout en bout des familles dans leurs travaux de rénovation globale et performante de leur habitat.

3 - AIDER
les familles qui seront accompagnées dans leur projet de rénovation par les ensembliers solidaires à financer leur reste à charge (10% environ du montant total des travaux).



Déroulé du projet

Le projet est développé en deux phases, s’appuyant sur l’expertise technique de trois membres fondateurs de STOP exclusion énergétique : les Compagnons bâtisseurs, Dorémi, le Réseau Éco-Habitat. 

PREMIÈRE PHASE : DE JUILLET 2021 À FIN 2022

Cette première phase va permettre de former 20 ensembliers solidaires tout en pilotant intégralement 25 chantiers chez de grands précaires. Le but de l’expérimentation est de tester des modèles de mobilisation territoriale d’acteurs pour réduire la grande précarité en favorisant des programmes ambitieux de rénovation globale performante, alliant artisans locaux et auto-réhabilitation accompagnée lorsqu’elle se révèle pertinente, autour d’alliances locales qui impliquent les acteurs de la solidarité, des territoires et de l’économie: collectivités locales (communes, intercommunalités, Départements, Régions, …), organisations professionnelles, professionnels du bâtiment, fournisseurs de matériaux et industriels, relais locaux vers les ménages et les entreprises locales (conseillers FAIRE, opérateurs ANAH, travailleurs sociaux, …), grandes ONG caritatives et associations locales, voire directement des citoyens engagés. Le projet s’appuie sur l’expérience en la matière des opérateurs du projet.

DEUXIÈME PHASE

Le projet expérimental est conçu pour préparer l’étape suivante qui est le déploiement à grande échelle du modèle organisationnel et économique de rénovation globale et performante de l’habitat des familles très modestes.



Soutiens du projet

Le projet est soutenu par AG2R, l’ANAH, la Fondation Schneider, Valorem, Mirova, Leroy Merlin, des collectivités territoriales…